Aller au contenu


Photo

Route 66


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Hors ligne   ivanjou

ivanjou

    Equipe OD

  • Modérateur
  • PipPipPip
  • 2 572 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Entre Auvergne et Forez
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows
  • Boitier:Nikon D 750

Posté 19 juin 2018 - 17:15

Bon, comme vous me voyez maintenant (enfin, façon de parler), j'ai l'air moins con qu'avant.

Avant ? Oui, avant que je ne « fasse » la route 66.

Ah, la route 66 !

Quand on l'évoque, les questions fusent : alors, c'était comment ? Vous avez vu de beaux paysages ? Vous en avez eu, de la chance ! Vous avez rencontré beaucoup de motards ?

Pourquoi pas des Indiens et des cow-boys, pendant qu'on y est !

Bref, ici, en France, cette route est un mythe. Et si on ne l'a pas « faite », on passe un peu pour un demeuré.

Pour préciser, nous n'en avons parcouru qu'une petite partie, en Arizona.

Nous, c'est à dire un copain fada et grand connaisseur de l'ouest américain qui nous avait concocté ce voyage, et 6 pèlerins plus adeptes des sentiers perdus que du bitume brûlant. 

Après 3 semaines de crapahute dans les parcs nationaux de l'Utah, il nous restait une journée de route pour rejoindre l'aéroport. Et puisque la route 66 était presque notre chemin, pourquoi pas ?

 

Eh bien, imaginez une route au milieu d'un semi désert platounet et sans grand intérêt, parsemé de cactus et d'arbustes maigrichons. Rien à voir de particulier, donc.

Rien ? Si ! De temps en temps, une ville. Enfin, plutôt un village, mais un village rue qui s'étend sur plusieurs km pour quelques centaines d'habitants à tout casser.

Dehors, la température avoisine les 45 degrés. On s'arrête dans ce qui semble être un centre, parce qu'on voit des gens déambuler le long de la route : des Chinois et des Français régurgités de deux cars en stationnement. On y voit aussi quelques carcasses de voitures des années 50, parfois repeintes, parfois rouillées, les roues ensablées. Des pubs criardes à vous empêcher de digérer votre repas insipide. Et puis des magasins de souvenirs-boissons-cadeaux-journaux, sortes de commerces fourre-tout quelque peu déglingués proposant, dans un décor des années mythiques (conservé ? Recréé?) tout un ramassis de vieilleries, certaines made in China, de plaques d'immatriculation, de posters d'Elvis Presley, de torchons à vaisselle à 25 $, de vieux 33 tours, de vestes style motard ou hippie, des plafonds recouverts de billets de banque de tous pays, des objets bas de gamme du genre bureau de tabac, des T shirt imprimés « route 66 », des paillettes en veux-tu en voilà et quantité d'autres saloperies vénitiennes, sans oublier les bouteilles de Coca Cola évidemment. En général, c'est kitch, ça sent le vieux pas très propre, c'est sombre mais au moins il y fait frais.

Des petits commerces de ce genre, il y en a d'autres, avec des variantes quant à la décoration : parce qu'il y a aussi des apprentis décorateurs qui soudent de vieilles ferrailles et les repeignent à l'occasion : si c'est difficile à emporter, au moins, ça meuble le paysage. Les touristes s'y traînent, y laissant quelques dollars pour rapporter quelques menues bricoles à leurs petits-enfants, une assiette « Historic Route 66 » pour poser sur la commode de l'entrée. Parfois, 2 vieilles pompes à essence placées devant une vitrine poussiéreuse veulent illustrer une ancienne station service. Plus loin, un réduit mal éclairé rassemblant quantité d'objets hétéroclites mais supposés dater de la même époque évoque un musée. On ne sait pas trop. Sans doute est-ce aussi à la vente : chapeaux et bottes de cow-boy, ceintures cloutées, panneaux de signalisation, jetons de casino, jeux de cartes, santiags, bustiers à franges, aimants à coller sur le frigo, casquettes, maillots, etc, etc.

En face, une entrée de saloon avec un Indien en carton pâte : on se dit que ça doit quand même dater d'avant la construction de la route. A coté, des reproductions grandeur nature d'Elvis Presley ou Marilyn Monroe devant lesquelles les selfies sont si jolis.

Alors, après le deuxième ou troisième arrêt dans un de ces villages délabrés, comme je saisissais mal l'intérêt de ces haltes et que je commençais à m'échauffer, j'ai demandé : c'est quoi la route 66 ?

J'ai donc appris que cette route avait été la première à traverser les États-Unis dans les années 20, qu'elle aurait vu passer les rockers des années 50-60, puis la vague hippie en direction de la cote ouest.

 

….

 

Ces explications m'ont laissé pantois : C'est tout ? Tout ce bruit pour ça ?

 

Serait-ce parce que ces faits – mineurs tout de même, faut pas exagérer – se sont passés aux USA qu'on en fait tout un plat ? Ou bien, pour enrayer le déclin du commerce local, la fameuse « route 66 », déclassée depuis plus de 30 ans, ne serait-elle pas plutôt une bonne et classique opération de communication, de la pub donc, comme les États-Unis savent si bien le faire ?

 

Autrement dit, un piège à touristes. Ou à bobos désargentés. Parce que, dans certains milieux, y être allé, ça vous classe.

 

Oui, un piège : car à quelques centaines de km, autrement dit à coté, on trouve des sites magnifiques complètement ignorés des visiteurs étrangers et des agences de voyage.

 

Bon, je l'avoue, avant ce voyage, j'étais un ignorant, ignorant même de l'existence de cette route. Alors, à mon retour, j'en ai parlé. Et, curieusement, tous ceux qui y sont allés m'ont dit la même chose. Pas au début de la conversation, où mes interlocuteurs restaient prudents, mais à la fin :

« cette route, il n'y a rien à voir. C'est un attrape touriste ! »



#2 Hors ligne   Véronique

Véronique

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 841 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:France, Hautes-Alpes
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:Windows 7

Posté 19 juin 2018 - 17:29

Ah, le rêve américain... :innocent:



#3 Hors ligne   Chibani

Chibani

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 249 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Orléans
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:9.0.
  • Système:Windows 10
  • Boitier:Panasonic FZ 100

Posté 19 juin 2018 - 17:59

A certains endroits, c'est même une autoroute.

La route 66 ne mérite même pas un post dans OD ! :D



#4 Hors ligne   vagabonde

vagabonde

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 363 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Vagabondages
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:V9
  • Système:windows X
  • Boitier:Panasonic DMC-TZ60

Posté 19 juin 2018 - 19:23

Et bien , je suis fort contente d' avoir un témoignage sur cette fameuse route 66....

C' est à savoir  quand on va la bas.

 

Merci Yvan, de ton témoignage. :)



#5 Hors ligne   ivanjou

ivanjou

    Equipe OD

  • Modérateur
  • PipPipPip
  • 2 572 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Entre Auvergne et Forez
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows
  • Boitier:Nikon D 750

Posté 19 juin 2018 - 20:20

A certains endroits, c'est même une autoroute.

La route 66 ne mérite même pas un post dans OD ! :D

 

Tu as raison, mais ce mythe se doit d'être dénoncé.



#6 Hors ligne   AVH

AVH

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 204 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:France - Villeneuve d'Ascq
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:W8
  • Boitier:nikon D300, D700

Posté 20 juin 2018 - 09:38

Ah oui, un vieux souvenir de désolation et de "ghost village"

Il faut être biker et rouler en Harley pour y trouver un zeste de plaisir.

Tu as raison, le vrai plus, c'est l'immersion dans les parcs.

 

Alain



#7 Hors ligne   Sheernin

Sheernin

    Equipe OD

  • Animatrice
  • PipPipPip
  • 3 314 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Lot
  • Logiciel:Proshow Producer.
  • Version:7
  • Système:7
  • Boitier:Lumix DMC-FZ38

Posté 20 juin 2018 - 12:59

La route 66 n'est pas devenue mythique pour rien -mais pas non plus pour tout le monde. Question de culture, par rapport aux mouvements très forts à leur époque ; aujourd'hui, on entretient la légende - est-ce si étonnant ? Lourdes continue d'attirer les foules...

Dans une moindre proportion et un autre genre, notre hexagone a eu la nationale 7... Je me demande ce qu'il en reste, entre l'autoroute qui prévaut, la désertification des campagnes et l'arrachage des arbres considérés comme dangereux. A titre d'exemple, par la route, entre Orléans et la couronne parisienne, il est devenu quasiment impossible de trouver un troquet ! Et les bleds traversés ne donnent pas spécialement envie de jouer les touristes, d'ailleurs ils ont tout à fait l'air de n'être que des cités-dortoirs.



#8 Hors ligne   gandalf

gandalf

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 789 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Yvelines-France
  • Logiciel:Proshow Producer.
  • Version:8.0
  • Système:windows 10
  • Boitier:Lumix

Posté 20 juin 2018 - 17:35

Bonjour,

chacun a sa version de ce rêve ou projet de découvrir les USA. La Route 66 est un des fils conducteurs, comme Las Vegas, New York ou Chicago.

Quant on a la chance de faire un voyage aussi loin on s'y prépare et on désire voir des choses qui sont dans notre imaginaire.

Le tout est de savoir (cela ne regarde que chacun d'entre nous) qu'est ce qui nous motive pour un voyage, à part l'orgueil de dire "j'y suis allé".

 

Dans mon cas, j'ai fais 3 états avec l'intention de prendre tous les vestiges qui restent sur le bord de la route.

Néanmoins, si je me passionne pour cette route, c'est un peu comme un pèlerinage, surtout pour ceux qui ont souffert sur cette route pour accéder à la Californie, état où il ont drôlement déchanter !

Pendant la Grande dépression des années 1930 et la vague de sécheresse du Durst Bown, c'est par la Route 66 que les fermiers à la recherche d'un emploi migrèrent vers la Californie.

 

Je vous conseille de voir ou de revoir le diaporama de Corentin Le Gall, ou vous saurez tout sur cette "mother road"

c'est ICI

 

commencer par LA ROUTE 66

 

si ça vous dis découvrez sur la même page : SUR LA ROUTE


  • Sheernin aime ceci

#9 Hors ligne   Sheernin

Sheernin

    Equipe OD

  • Animatrice
  • PipPipPip
  • 3 314 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Lot
  • Logiciel:Proshow Producer.
  • Version:7
  • Système:7
  • Boitier:Lumix DMC-FZ38

Posté 20 juin 2018 - 21:13


Je vous conseille de voir ou de revoir le diaporama de Corentin Le Gall, ou vous saurez tout sur cette "mother road"

 

commencer par LA ROUTE 66

 

si ça vous dis découvrez sur la même page : SUR LA ROUTE

Ah ! je me suis laissé entraîner par le titre emprunté au bouquin de Kerouac en premier ! Et je n'ai pas été déçue, fichtre non.

Formidable documentaire d'une fluidité remarquable, tout s'enchaîne et tout est bien résumé pour comprendre l'essentiel de la culture US des 50' jusqu'aux 70's ; elle n'a évidemment pas manqué de rayonner hors des frontières américaines et non, ce n'était pas  "mineur" ce qui s'est passé là-bas, vraiment pas.

-

Merci Gandalf pour avoir su attirer notre attention sur l'excellent travail (à tout point de vue) de Corentin. A mon tour d'encourager à regarder cet audiovisuel ! "Si ça vous dit", bien sûr.

Je me réserve de revoir "la route 66" demain.



#10 Hors ligne   ivanjou

ivanjou

    Equipe OD

  • Modérateur
  • PipPipPip
  • 2 572 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Entre Auvergne et Forez
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows
  • Boitier:Nikon D 750

Posté 20 juin 2018 - 21:52

Pour répondre aux posts qui précèdent, je n'affirme pas détenir la vérité. Je donne mon ressenti.
Toutefois, notre guide et copain est un fan de cette route et il est en train de tourner un film à ce sujet. Il nous a montré une toute petite partie de cette route, partie qu'il nous a présentée comme typique. Lui, il est emballé. Nous autres avons été très déçus, nous nous attendions à tout autre chose, comme à des villages restés dans l'état des années 60, plus ou moins abandonnés.
Or nous avons découvert un aspect commercial basique, c'est à dire des vendeurs de babioles.
La raison en est d'ailleurs donné dans Wikipedia: redonner de la vie, via le tourisme lié à cette route 66, à ces villes et villages ruinés par l'abandon de cette route au bénéfice des autoroutes construites dans les années 70/80.
Il s'agit donc bien d'une opération commerciale, que je comprends, mais tardive et trop artificielle pour être convaincante.
Ceci dit, il y a heureusement autre chose à voir dans ce pays.
Dans un registre voisin, il y a beaucoup de touristes à Las Vegas, lieu artificiel s'il en est: J'en suis sorti plutôt écoeuré.
Alors là comme ailleurs, il en faut effectivement pour tous les goûts.



#11 Hors ligne   ivanjou

ivanjou

    Equipe OD

  • Modérateur
  • PipPipPip
  • 2 572 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Entre Auvergne et Forez
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows
  • Boitier:Nikon D 750

Posté 21 juin 2018 - 10:54

Impossible de voir les vidéos de Corentin.



#12 Hors ligne   Sergio

Sergio

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 172 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Vence
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:Windows10
  • Boitier:Olympus M1

Posté 22 juin 2018 - 19:40

Salut Ivan, bon retour au pays ! Les US sont justes incompréhensibles pour un français ! (Note que l'inverse est vrai également...)

 

@ Gandalf : J'ai vraiment beaucoup aimé ces deux montages, merci pour le partage !  ;)



#13 Hors ligne   Souffel

Souffel

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 416 messages
  • Localisation:.
  • Logiciel:Sans.
  • Système:.
  • Boitier:.

Posté 19 août 2018 - 07:04

Bonjour,

 

Intéressant tout cela car je suis  en train  d'envisager  un road trip aux états-unis, initialement pour 2019 mais la Norvège  a bien asséché mon budget vacances cette année, donc je pense que ce sera pour 2020, c'est plus raisonnable....

 

Et bien, cette route 66 ne fait pas du tout rêver mes enfants pourtant fans du film d'animation Cars qui joue bien sur la corde sensible de la nostalgie autour de cette route.

 

Pour eux, cela reste un truc de vieux, ceux qui imaginent  encore leur monde a travers le prisme de l'American Way Of Live qui a bercé quelques générations ici, et qui semble complètement obsolète aujourd'hui.   On leur a fait lire Steinbeck et Lucky Luke, montrer  Easy rider,  et regarder  les  photos de Dorothéa Lang, mais  ils n'ont pas  du tout envi d'y aller en pèlerinage. D'autant plus qu'ils font des résumés  parfois rapides autours de la conquête de l'Ouest et le massacre des indiens. Mais  ça, c'est de ma  faute, à force de leur dire que les Américains ne sont rien de plus que des Européens dégénérés...

 

Bref, notre premier séjour dans ce pays passera par Buffalo (on y a de la  famille) , New York (bien sur, une semaine me semble un bon compromis), et les Stripes  en descendant gentiment vers le sud.

 

On tentera de capter  l'atmosphère particulière de ces états "fondateurs" comme vient de le faire ce bagnolard de POA (il y a 5 ou 6 vidéos  consacrée à ce voyage sur cette chaine Youtube).

 






Conformément à législation en vigueur relative à la protection de la vie privée, les membres disposent d'un droit d'accès à leurs données personnelles qu’ils ont mises sur le site. De même, tout membre a le droit de les faire modifier. Les données collectées sont utilisées à des fins de connexion et de personnalisation, en aucun cas nous ne les fournirons à des tiers.
Adresse courriel de contact Cliquez ici afin d'adresser un courriel aux administrateurs
IPB Skin By Virteq