Aller au contenu


Photo
- - - - -

L'âge mûr ou le chemin de la vie

Louijan

  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
22 réponses à ce sujet

#1 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 14 septembre 2017 - 06:50

Image IPB


Nom du fichier : L'âge mûr ou le chemin de la vie

Posté par : louijan

Date d'ajout du fichier : 13 sept. 2017

Catégorie du fichier : Diaporamas finalisés

Logiciel de montage: PTE


"L'âge mûr ou le chemin de la vie", c'est l'histoire d'un couple d'âge mûr qui découvre au musée d'Orsay la sculpture éponyme de Camille Claudel... Un montage qui a obtenu un gros succès de silence et d'indifférence auprès des jurys des festivals cette année. Je pense qu'ils ont certainement de bonnes raisons pour ça. A vous de voir ....


Cliquez ici pour télécharger ce fichier



#2 Hors ligne   vagabonde

vagabonde

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 644 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:30 et 78
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:V8
  • Système:windows X
  • Boitier:Panasonic DMC-TZ60

Posté 14 septembre 2017 - 09:16

Bonjour Louijan,

 

Je viens de visionner ton diapo, mais je ressens l' envie de le revisionner. Le sujet touche mon intérêt pour nos fins de vie.

Très belles photos et bonne technique du logiciel.

Juste que dans la partie animation, l'objet jeune femme nue qui s' envole  dans un mouvement circulaire me parait assez artificiel, et que la tête de Rodin, qui est une super idée manquait de conviction à se fondre avec celle du vieillard. Je sais  aussi que ce mode d' animation fait partie de ton expression diaporamique, aussi j' accueille :) .

 

Voilà pour la forme , passons au fond.

J' ai aimé

Cet amour d' une jeunesse pour un homme plus vieux, et c' est adieu que la jeunesse doit faire lorsque cette vieille faucheuse vient chercher la vieillesse. BRAVO et c' est bien réalisé....Et tu restes dans ton mode d' expression, celui de Jean Louis Terrienne.

La fin est touchante mais me pose question?

Une vieille main féminine vient se poser sur la vieille main masculine.

Cela signifie t-il qu' il  est "mieux" de s'aimer dans la même génération?

Je ne pense pas que tu ais voulu dire cela, mais cette interprétation reste possible.

 

Le silence devant ton diapo?

Il n'est facile facile pour personne d' accueillir notre vieillesse et de voir notre jeunesse l' embrasser dans un adieu touchant, l'ombre de la mort  étant le but final de la vieillesse.

Cette "dame mort" vieille comme le monde qui prend la vieillesse à bras le corps  afin de lui donner le baiser fatal.

 

Camille et Rodin...Mais aussi nous avec nous-même. ;)

 

Cette statue est MAGNIFIQUE!


Modifié par vagabonde, 14 septembre 2017 - 09:37 .


#3 Hors ligne   Véronique

Véronique

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 504 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:France, Bures sur Yvette
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:Windows 7

Posté 14 septembre 2017 - 14:45

L'art de la suggestion encore une fois. Il me semble que chacun peut mettre un peu de son histoire dans ce montage, c'est ce qui le rend tellement émouvant. Car tu partages ton interprétation de cette œuvre sans nous l'imposer. Et puis il y a la petite touche qui fait sourire, qui dédramatise, "à la JLT" : j'adore, tout ça fait du bien !

 

Il faut croire que ne suis pas toujours en phase avec les jurys de festival ;)  :D



#4 Hors ligne   AVH

AVH

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 171 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:France - Villeneuve d'Ascq
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:W8
  • Boitier:nikon D300, D700

Posté 15 septembre 2017 - 09:23

Voila C'est vrai, un montage qui me rend silencieux.

Il y a quelque chose d'intime, de personnel, du regard sur soi et dans le rétroviseur de la (sa) vie.

Au plus éloigné de l'indifférence, cette sculpture, transcendée par ton montage nous dévoile pour chacun de nous sans doute une partie délicate et difficile de ce dénominateur commun partagé avec ce couple d'artiste.

Commenter , c'est aussi s'exhiber avec impudeur.

Sur le fond, le montage mérite d'être vu et revu (ce qui n'a sans doute pas été le cas des membres des jurys)

La compréhension, le décodage, exigent  à mon sens une concentration qui n'est sans doute pas celle consentie par les spectateurs décontractés d'un soir.

Oserai je dire, un diaporama pour initié?

Non, un diaporama d'école, pour apprendre, mais aussi pour ceux qui ont appris à lire , à compter... depuis longtemps!

Sur la forme, j'ai redécouvert cette œuvre, magnifiquement mise en valeur.

L'animation me semble, même dans une scène être à l'image du tourbillon de la vie.

 

merci du partage,

Pas d'état d'âme JLT, les jurys n'ont qu'à se former!

 

Alain



#5 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 16 septembre 2017 - 18:51

 

 

Pas d'état d'âme JLT, les jurys n'ont qu'à se former!

:D j'en ris encore... merci pour vos commentaires les amis, très pertinents je trouve et d'une grande lucidité qt à nos valeurs "diaporamatographiques". Bon, être primé c'est la cerise sur le gâteau, faut pas s'en cacher, ça fait bougrement plaisir, moins bien évidemment qd on se sent victime d'indifférence ou d' incompréhension ; c'est la règle du jeu et si on veut pas jouer on y va pas! Pour ce qui me concerne l'essentiel est ailleurs, vous me croirez si vous voulez mais, pour moi, le plus important ,surtout en ce moment, c'est de "faire" pour se "refaire"... et ça marche :(  :) . Donc je continue, en dépit d'un climat un peu délétère en ce moment dans le monde du diaporama où je sens comme un gôut de cendre qui s'exhale de nos manifestations... 

Allez vive le diaporama sous toutes ses formes et sans concession vis à vis des autres médiums (aveu de faiblesse). Et si notre salut était dans l'acceptation et le développement de notre "ringardise" assumée :o  ?



#6 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 18 septembre 2017 - 08:26

A la remarque préliminaire de mon précédent message qui pourrait être prise à double sens j'ajoute là, en réponse à la citation de AVH, ceci :  :pouce: en plus de  :D . 


Modifié par louijan, 18 septembre 2017 - 08:26 .


#7 Hors ligne   Claude

Claude

    Membre

  • Membres
  • PipPip
  • 56 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Ici maintenant, demain ailleurs
  • Logiciel:PTE Deluxe., Autres.
  • Version:8
  • Système:Windows 10

Posté 21 septembre 2017 - 13:43

Un peu normal qu'un tel sujet soit accueilli par le silence, plutôt que par des "oooh !", des "aaaah !", ou des applaudissements.

 

Côté technique, mais vraiment histoire de faire mon Ciske, il y a un disgracieux contour rouge qui s'est immiscé dans le détourage...

 

Bravo pour avoir, dans les premières images (sur le parvis), assumé une fois de plus ta passion pour les chaussures !

 

Et même si je préfère d'autres JLT pleins de rythme, d'effets de surprise, etc., j'ai trouvé celui-ci beau et émouvant.



#8 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 22 septembre 2017 - 20:19

 

Un peu normal qu'un tel sujet soit accueilli par le silence, plutôt que par des "oooh !", des "aaaah !", ou des applaudissements. Qu'importe le sujet, ce qui compte avant tout c'est la manière. En Art (à toutes choses égales par ailleurs) ce n'est pas le sujet qui est important mais sa représentation ! 

 

Côté technique, mais vraiment histoire de faire mon Ciske, il y a un disgracieux contour rouge qui s'est immiscé dans le détourage...En fait je peux dire que j'ai fait ce contour exprès et involontairement. Après détourage ce contour m'est apparu en effet cohérent avec  la tonalité chromatique générale du montage. Je comprends qu'il peut apparaître comme une maladresse aussi...(Ciske, oui.. qui nous manque dans ce forum qd mm m... !)

 

Bravo pour avoir, dans les premières images (sur le parvis), assumé une fois de plus ta passion pour les chaussures ! Je précise que toute ressemblance dans ce montage avec une personne réelle serait fortuite... c'est moi qui vous le dit ;)  

 

Et même si je préfère d'autres JLT pleins de rythme, d'effets de surprise, etc., j'ai trouvé celui-ci beau et émouvant. C'est toi qui le dit <_<

Merci de ton passage Claude


Modifié par louijan, 22 septembre 2017 - 20:22 .


#9 Hors ligne   Glode

Glode

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 665 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:FOS SUR MER
  • Logiciel:Proshow Producer.
  • Version:8.0
  • Système:W10
  • Boitier:Nikon D600

Posté 07 octobre 2017 - 09:26

Bonjour Louijan,

 

J'avais mis de coté ton montage, alors que j'étais très occupé au moment de sa sortie, et je viens de le visionner.

 

Globalement, j'ai aimé. On retrouve ta "patte" qui n'appartiens qu'à toi. Ce montage interpelle, et on ne peut y rester insensible car il aborde un sujet qui concerne de plus en plus les retraités...  :vieux:  Certes, il y a la vieillesse ennemie, mais il y a aussi la jeunesse, et cette évocation de la vie tumultueuse de Camille et Rodin.

 

Comme AVH, je penses que ce montage nécessite une certaine réflexion et plusieurs lectures, et donc d'un peu de temps dont ne disposent pas les jurys. C'est leur problème et AVH l'a bien résumé.  :pouce:

 

Bravo pour cette réalisation



#10 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 12 octobre 2017 - 13:53

Merci Glode. Ce montage, il est vrai, aurait pu s'appeler "Les carottes sont cuites"...c'était déjà pris!



#11 Hors ligne   isapat

isapat

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 299 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:nantes
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Système:windows 7 sur mac
  • Boitier:olympus OM-D

Posté 13 octobre 2017 - 07:46

intimité  réalisme

J'aime beaucoup



#12 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 18 octobre 2017 - 11:38

:merci: isapat



#13 Hors ligne   Diogene

Diogene

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 806 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:France
  • Logiciel:Autres.
  • Système:PC
  • Boitier:Kodak Brownie flash

Posté 30 octobre 2017 - 09:01

À lire les commentaires ici sur O.D. ce montage semble plaire, on s'interroge sur les jurys «  indifférents »…, je les rejoindrais volontiers, car je ne peux me joindre aux louanges lues ici.



#14 Hors ligne   vagabonde

vagabonde

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 644 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:30 et 78
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:V8
  • Système:windows X
  • Boitier:Panasonic DMC-TZ60

Posté 30 octobre 2017 - 12:53

Cette approche de la vieillesse ne te touche pas ,? Au delà de la forme du diapo qui est du Louijan et on  aime ou pas  son style.

Pour moi cela dépend du diapo et son sujet....

Mais comme tu ne parles que du diapo , une réflexion m' est venue

 

 

Je regarde un diapo en essayant d' OUBLIER l' auteur. Comme pour un conte , je  prends le diapo pour un individu à part ....

Créant moi-même des diapos , je les laisse vivre leur vie , ils ont juste été en gestation chez moi, et j' ai essayé d' être à leur hauteur, et parfois l' accouchement les rate....pas grave , il y en aura d' autres....

Et je suis toujours étonnée que l' on arrête pas de parler de l' auteur  avec plein d' encens et de fleurs et moins du diapo qui devrait et mériterait d' avoir une vie bien à lui....

Les louanges vont ils à l' auteur ou au diapo?????( je parle en général)

Je me pose souvent la question en lisant certains commentaires.....Et le commentaire de Marc, m' a ouvert la voie pour le dire  :D  :D  :D :P

 

Contant ,entre autres, dans les EPADH je dois dire que ce diapo à été loin pour ma réflexion sur cette vieillesse....Et là, il a fait mouche!

De plus , je ne connaissais pas cette statue....


Modifié par vagabonde, 30 octobre 2017 - 13:20 .


#15 Hors ligne   Diogene

Diogene

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 806 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:France
  • Logiciel:Autres.
  • Système:PC
  • Boitier:Kodak Brownie flash

Posté 31 octobre 2017 - 06:44

Le commentaire de Vaga m'oblige à développer un peu mon propos.  D’abord j’ai un profond respect pour «  l’écriture «  de son auteur,  j’ai l’habitude de dire que dans notre petit monde du diaporama, nous faisons ce que nous voulons, ce que nous pouvons avec nos moyens.

« L'Âge mûr », ou « La destinée », je connais ce bronze depuis 1983, j'ai eu la chance de participé à la réalisation de la première exposition C.C. qui a eu lieu au musée Rodin de Paris au début de 1984. À l'époque personne ne connaissait cette artiste sauf les spécialistes de Rodin. La pièce et le livre d'Anne Debrée n'avaient pas encore  sorti de l'oubli C.C. Les mouvements féministes n'en avait pas fait une icône, une martyre de l'oppression de la femme.  Même sa petite-nièce Reine-Marie Paris ignorait qu'elle était une «  experte » de sa grand-tante…

Je ne sais comment vous expliquer le choc que j’ai eu quand j’ai vu pour la première fois  « La Valse », « Clotho » ou « Les causeuses » et surtout "l’implorante", avec en plus le privilège de pouvoir les toucher. Fermer les yeux et sentir avec les doigts procure des sensations rares et fortes, inoubliable.

Si j'admets bien volontiers que notre ami Louijan a le droit de faire ce qu'il désire en diaporama, j'ai aussi le droit de ne pas apprécier  son montage. Je ne critique pas la réalisation, elle m'importe peu, c'est l'approche de l'œuvre qui me déplaît, et même m'agace, il y manque l'essentiel. Aujourd'hui, on explique ce groupe de trois comme la « destinée », l'homme, le vieillard, est importé par la mort tandis la jeunesse  essaye de le retenir. Je veux bien cette lecture, ce n’est pas la mienne. Conçu juste après la séparation d'avec Rodin ( et probablement après un avortement)  «  l'Âge mûr »  est certainement l'œuvre la plus autobiographie de C.C. cette jeune fille à genoux implorante, nue humiliée, c'est Camille, tout est fini pour toujours,  c'est ça qu'elle nous donne à regarder. Le vieillard (Rodin) marche vers le trépas, et  alors, il a vécu et bien vécu, l'essentiel n'est pas là, le drame, c'est ce jeune corps briser qui va vers la folie, vers un néant  bien plus atroce que la mort d'un homme qui lui a pu vivre sa vie. Camille à trente ans, en 1894,  les conventions, l'indifférence, l'égoïsme de Rodin, vont l'enterrer vivante dans un asile. Finir sa vie à trente ans, c'est une tragédie, à soixante-dix à quatre-vingts c'est juste la fin d'un cycle.

  

 



#16 Hors ligne   vagabonde

vagabonde

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 644 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:30 et 78
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:V8
  • Système:windows X
  • Boitier:Panasonic DMC-TZ60

Posté 31 octobre 2017 - 07:56

Bravo!

 

Tu viens de me faire voir cette statue du point de vue de la jeune fille , je l' avais vu sous l' éclairage de la jeunesse voulant retenir la vieillesse....

J' aime  aussi ton interprétation qui est vu avec  l' histoire de Camille , certainement  le plus près de la réalité de l' auteur de cette statue....

En formation de conteuse , il existe un exercice où nous devions conter le conte  en focalisant notre narration sous le point de vue de chaque personnage ....Difficile mais intéressant, le conte devenait pluriel....


Modifié par vagabonde, 31 octobre 2017 - 08:15 .


#17 Hors ligne   Diogene

Diogene

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 806 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:France
  • Logiciel:Autres.
  • Système:PC
  • Boitier:Kodak Brownie flash

Posté 31 octobre 2017 - 08:10

à me relire, une petite erreur : Lire "EMPORTER" et non "Importer"  (l'homme, le vieillard, est emporté par la mort) 



#18 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 31 octobre 2017 - 10:05

Oui, "Lâge mûr ou le chemin de la vie" est l'une des oeuvres les plus clairement autobiographique de Camille Claudel et qui s'en défendait pourtant... Cette sculpture traduit bien évidemment en première lecture l'histoire de la relation houleuse de CC avec Rodin. On y voit Camille les mains tendues essayer de retenir son amant emmené par Rose Beuret avec laquelle Rodin a décidé de s'installer à Meudon. L'inexorable éloignement des amants qui poussera Camille à la folie... Mais, au delà de l'intime et ne serait que par le sous titre "le chemin de la vie" qu'elle a choisi de donner à son oeuvre CC propose là une allégorie du temps qui passe, de la vieillesse, de la mort lugubrement campée par Rose Beuret. Je n'aime pas beaucoup me justifier sur un montage, chacun finalement y voit ce qu'il a envie de voir ( on ne voit que ce qu'on a dans la tête) ; mais je préciserai qd mm que le destin de Camille après cette séparation ne peut pas, me semble t'il,  représenter les intentions de l'artiste, d'autant que ce destin est par nature postérieur à la création de l'oeuvre ...

 

Merci de votre passage les amis.


Modifié par louijan, 31 octobre 2017 - 10:09 .


#19 Hors ligne   vagabonde

vagabonde

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 644 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:30 et 78
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:V8
  • Système:windows X
  • Boitier:Panasonic DMC-TZ60

Posté 31 octobre 2017 - 10:56

ça c' est bien vrai :"on ne voit que ce qu'on a dans la tête"  :) 

On voit ce que l' on croit

 

Intéressant tout cela  sur Camille ...Et les différents point de vue possible sur cette oeuvre.

Ton diapo , ne laisse en tout cas pas indifférent , même pour les jury silencieux ;) , le silence ayant aussi ses raisons..... :rolleyes:


Modifié par vagabonde, 31 octobre 2017 - 10:57 .


#20 Hors ligne   Diogene

Diogene

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 806 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:France
  • Logiciel:Autres.
  • Système:PC
  • Boitier:Kodak Brownie flash

Posté 31 octobre 2017 - 11:50

Je ne crois pas que C.C. ait donné ce titre "le chemin de la vie".  à  l’origine de cette œuvre. Les premiers dessins datent de fin 93 dans une correspondance à son frère, elle écrit simplement : « groupe de trois... Si on suit dans le temps sa conception, elle multiplie les noms, par exemple, le plâtre de « l'Implorante » est présenté au salon de 1894 sous le titre « Le Dieu envolé ». À la même époque elle parle à Amand Silvestre  (inspecteur des Beaux-arts) de « L'Âge mûr ».

Pour  préciser ce que  j'écrivais ce matin, la pièce et le livre d'Anne Delbée ont précédé l'exposition, mais en restant dans une grande marginalité, le succès populaire du livre ne viendra qu'avec l'exposition. A l’époque A.D. était une actrice et une auteure dans la mouvance des intellectuels de gauche proche par exemple  d'Ariane Mnouchkine   .  J'ignore quand  Monique Laurent (commissaire de l'expo) a lu le livre d'A.D., il ne faut pas oublier qu'une exposition de cette ampleur demande trois ou quatre ans pour être réalisée.



#21 Hors ligne   louijan

louijan

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 154 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mennecy
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:8
  • Système:windows XP, seven

Posté 31 octobre 2017 - 12:52

 

 

Je ne crois pas que C.C. ait donné ce titre "le chemin de la vie".

Une enquête s'impose...

 

lu sur internet : 

 

"Souvent interprétée dans un sens autobiographique comme illustration des hésitations de Rodin entre sa vieille maîtresse, Rose Beuret, et sa jeune amante, Camille Claudel, L'Àge mûr apparaît surtout comme une variation autour du thème de la destinée. Dans un mouvement d’irrésistible entraînement, l’homme, encore tenu fermement par la jeunesse et la vie dans la première version, est arraché dans la seconde aux bras tendus de la jeune suppliante par la vieillesse et la mort. Les drapés tourmentés, les ombres violentes rapprochent cette deuxième version de l’esthétique « Art nouveau ». "

 

D'autres sous titres se substituent parfois ou complètent mm" le chemin de la vie" comme "la destinée" ou "la fatalité"... 



#22 Hors ligne   Diogene

Diogene

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 806 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:France
  • Logiciel:Autres.
  • Système:PC
  • Boitier:Kodak Brownie flash

Posté 31 octobre 2017 - 17:10

Je peux te proposer d'autres références comme les écrits de  Bruno Gaudichon, ancien Conservateur du Musée de Poitiers. Dans son  «  Catalogue raisonné » de l’œuvre de C.C., il cite Paul Claudel,  frère de Camille, citations reprisent  par A. Pingeot, (ancienne Conservatrice à Orsay) dans la revue du Louvre.



#23 Hors ligne   vagabonde

vagabonde

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 644 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:30 et 78
  • Logiciel:PTE Deluxe.
  • Version:V8
  • Système:windows X
  • Boitier:Panasonic DMC-TZ60

Posté 31 octobre 2017 - 18:03

Bien beau l' Histoire....Est elle toujours vérité des faits? Pas sûre...

 

Pour revenir à mon " dada" , qu' une oeuvre doit avoir une vie indépendante de son auteur, et donner de l' émotion , du rêve, de la réflexion aux nouveaux spectateurs loin du passé de l' oeuvre.

Connaitre le passé, la source d' une oeuvre est formidable  , c' est un plus ... Mais l' essentiel n' est il pas que cette oeuvre rende créateur le spectateur en lui donnant matière à penser, à aimer? :)


Modifié par vagabonde, 31 octobre 2017 - 18:47 .

  • louijan aime ceci





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Louijan

Conformément à législation en vigueur relative à la protection de la vie privée, les membres disposent d'un droit d'accès à leurs données personnelles qu’ils ont mises sur le site. De même, tout membre a le droit de les faire modifier. Les données collectées sont utilisées à des fins de connexion et de personnalisation, en aucun cas nous ne les fournirons à des tiers.
Adresse courriel de contact Cliquez ici afin d'adresser un courriel aux administrateurs
IPB Skin By Virteq