Aller au contenu


Women in Blues de Sheernin


’’Sheernin’’ est une diaporamiste de la première heure de DiaporamaForum, où elle a fait partie de l’équipe de gestion. Elle est de nouveau sur la brèche audiovisuelle en faisant partie de l’équipe de gestion d’Objectif Diaporama.
Dès 2007, c’est avec maestria avec PowerPoint, puis ensuite avec Proshow, qu’elle régale les yeux de ses spectateurs avec des diaporamas superbes de virtuosité dans la recherche graphique et des couleurs.

Ce diaporama en particulier, articulé autour d’une chanson de Beverly Jo Scott qui prend aux tripes, joue avec des images et graphismes rendant à merveille l’ambiance alcolo-spleeny-bluesy de sa chanson ''Whiskey Blues'' : ‘’WOMEN IN BLUES’’.

Image IPB



Marie, je te propose d’essayer de décrypter ta démarche quant à deux aspects fondamentaux de communication dans un diaporama que sont le visuel et l’auditif.

Q : Comme je pense que tu es partie de la chanson, je ne puis m’empêcher de parler en premier de Beverly Jo Scott … où as-tu connu cette ‘sacrée bonne femme à la voix magique’ ?
« Je souhaitais assister à un concert de (feu) Willy de Ville, dont Beverly Jo Scott assurait la première partie. Elle a d’emblée subjugué le public qui manifestement la découvrait. Seule sur scène, toute simple dans une robe noire, petite queue de cheval et guitare, une présence, une énergie et une voix rares … Lorsqu’elle a repris ‘’le Sud’’ de Nino Ferrer, ainsi que ‘’Comme un p’tit coquelicot’’ de Mouloudji, ce fut magique !
Pendant quelques années, je l’ai suivie sur d’autres de ses concerts et je me suis procuré quelques albums – elle m’en a d’ailleurs dédicacé un exemplaire. ?
Pour autant, si je reprends l’introduction de ta question, Francis, je ne suis pas partie de la chanson; toutefois, elle s’est imposée rapidement et a permis une évolution structurée de mon diaporama. »

Q : Parmi toutes ses chansons, quel est l’élément qui t’a fait choisir ce ‘’Whiskey blues’’ qui donne des frissons ?
« La voix de B.J. Scott en dit au moins aussi long que son texte, le tout est appuyé par/sur une musique aux couleurs bluesy qui accompagne remarquablement. On y sent – en tout cas, j’y ai senti – le naufrage de la souffrance, et le côté déglingué que peut entraîner une rupture amoureuse.
Cette chanson est éblouissante d’une authenticité d’autant plus poignante qu’il y a une grande simplicité des mots. Elle m’a paru tout à fait emblématique. »

Q : Le titre de la chanson ‘’Whiskey blues’’ fait un jeu de mots avec ‘blues’, qui est d’une part un genre musical, et d’autre part un état d’esprit, vague à l’âme, après une rupture amoureuse.
Pourquoi n’as-tu pas repris ce titre pour ton diaporama, que tu présentes comme ‘’Women in blues’’ … où, par ailleurs, ‘women’ est un pluriel ?
« Je vais enfoncer une porte ouverte, mais tant pis ! Pour avoir échangé avec de nombreuses femmes et amies, je n’ai pu que constater que dans leur vie, bien peu de choses comptent autant que l’amour, or le plus souvent, les femmes en souffrent d’une manière terrible, elles peuvent s’y perdre.
Pardon, mais on est loin d’un ‘’vague à l’âme’’ ...
J’ai vécu cela moi-même, avec l’élan du cri dans une expression unique et pourtant commune, d’où cette forme d’hommage qui explique le titre et son pluriel. »

Q : Étant utilisateur de Proshow comme toi, j’ai remarqué que tu avais utilisé quelques transitions sophistiquées, bien à propos d’ailleurs. Il y a en outre moult détourages, masques, compositions graphiques et stylistiques. Sur le plan technique, cela constitue un travail de titan et de patience. Te rappelles-tu combien de temps t’a pris cette préparation / réalisation ?
« Oui, je me rappelle très bien : ce diaporama m’a tenue pendant deux mois, presque jour et nuit. »

Q : Les assemblages d’images et de dessins sont sophistiqués et subtils, et nécessitent le recours à l’utilisation de logiciels spécifiques, j’imagine ? Le(s)quel(s) ?
« Photoshop est un outil fantastique, voilà tout ! J’aime beaucoup l’explorer et le marier au mélange dessin/peinture. »

Q : Déjà avec PowerPoint, ta technique était remarquable. De plus, sur le plan artistique, tes jeux de dessins, courbes et autres graphismes montrent une maîtrise certaine ... Est-ce ton métier ?
« J’aurais aimé que ce soit le cas, mais non. Je ne suis qu’une autodidacte. Je me permets d’ajouter, Francis, un merci pour tous ces compliments … »


Merci beaucoup, Marie, pour ces quelques informations qui éclairent la réalisation de ton diaporama – basé aussi apparemment sur un vécu personnel – et je trouve cet audiovisuel particulièrement poignant.
De plus, c’est superbe de voir des qualités artistiques visuelles aussi bien mises ‘au service’ d’une chanson, et surtout de l’ambiance musicale et narrative que la voix de B.J. Scott sublime.
C’est une symbiose son-images parfaitement réussie ... un ‘magnifique diaporama’ donc.

Interview réalisée le 2 novembre 2014 par Francis HENRY.





Cliquez ici pour télécharger ce fichier

Laissez un commentaire ici


Conformément à législation en vigueur relative à la protection de la vie privée, les membres disposent d'un droit d'accès à leurs données personnelles qu’ils ont mises sur le site. De même, tout membre a le droit de les faire modifier. Les données collectées sont utilisées à des fins de connexion et de personnalisation, en aucun cas nous ne les fournirons à des tiers.
Adresse courriel de contact Cliquez ici afin d'adresser un courriel aux administrateurs
IPB Skin By Virteq